Tchad : Carte SIM prépayée

Données de base

Ce pays africain reste l’un des moins développés du continent. L’infrastructure des télécommunications est particulièrement médiocre, avec des taux de pénétration dans tous les secteurs bien inférieurs aux moyennes africaines. Le Tchad a finalement obtenu l’accès à la bande passante internationale en fibre optique en 2012, mais il ne dispose toujours pas d’une infrastructure dorsale nationale pour soutenir des services à large bande efficaces. Toutefois, le projet Central African Backbone (CAB), financé par la Banque mondiale, a progressé et le Tchad est également partie prenante d’un projet de dorsale transsaharienne qui reliera un câble à fibres optiques au Nigeria et à l’Algérie.

Le pays compte trois fournisseurs de téléphonie mobile :

  • Tigo Tchad (par Millicom)
  • Airtel Tchad (anciennement Zain, par Bharti Airtel)
  • [Salam Mobile (par Sotel Tchad), 2G uniquement]

Le secteur de la téléphonie mobile s’est développé régulièrement sous l’égide d’Airtel Tchad et de Tigo Tchad, qui représentent ensemble 99% des utilisateurs, tandis que l’opérateur national de télécommunications et de téléphonie fixe, Sotel Tchad (ST), exploite le troisième réseau de téléphonie mobile du pays, Salam Mobile. Ce dernier est principalement axé sur les services vocaux, car il repose uniquement sur la technologie 2G et n’offre que des services de données mobiles de base. C’est pourquoi il n’est pas mentionné plus avant ni recommandé.

Les réseaux mobiles à large bande ont été mis en place en 2014 et n’en sont qu’à leurs débuts. Jusqu’à présent, l’internet ne représente que 10 % des revenus et l’utilisation de l’internet est la plus faible parmi les pays ayant un PIB par habitant comparable. Dans une enquête, 86 % des utilisateurs considèrent que l’accès à l’internet est lent, 6 % qu’il est satisfaisant et 8 % qu’il est rapide.

Les conditions économiques difficiles du pays, aggravées par plusieurs hausses de la taxe sur les services de télécommunications (9 % en janvier 2018) qui ont eu un impact négatif sur les dépenses des clients et les recettes des opérateurs, ont encouragé les deux principaux acteurs à envisager de se retirer du marché. En 2017, Millicom aurait entamé des discussions avec le groupe Orange concernant une vente potentielle, tandis que Bharti Airtel a annoncé que le Tchad était l’un de ses marchés régionaux dont il envisageait de se défaire. Le gouvernement tchadien a lancé un appel d’offres en 2018 pour l’attribution d’une quatrième licence de téléphonie mobile et a invité les parties intéressées à soumettre des offres.

Lire aussi  Honduras : Carte SIM prépayée

L’entretien des réseaux cellulaires au Tchad est difficile et coûteux en raison des conditions climatiques difficiles et de l’irrégularité de l’électricité. Le marché des téléphones et des tablettes n’a pas suivi la croissance de la demande. Les combinés bon marché en provenance d’Asie et vendus sur le marché informel sont les plus courants.

Couverture

la couverture 3G/4G de la population est d’environ 25 % avec Tigo et Airtel, la 4G/LTE n’est disponible que dans les grandes villes. Selon le régulateur, les villes sont couvertes par la 2G, et surtout par la 3G, tandis que les zones rurales et les routes ont de longs tronçons non couverts. La couverture GSM générale de la population n’est que d’environ 85 % pour les deux fournisseurs, ce qui correspond à environ 30 à 35 % de la surface du pays. Dans les tests, Tigo est un peu plus rapide qu’Airtel pour les données.

Restriction de l’accès à l’internet

L’accès à Internet au Tchad aurait été restreint depuis mars 2018 selon l’ONG française Internet Sans Frontières (ISF), qui a affirmé dans une déclaration conjointe au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies que le Tchad avait « maîtrisé la pratique consistant à fermer les télécommunications pour des raisons politiques ». La déclaration d’ISF indique que la limitation de la bande passante « rend extrêmement difficile pour les citoyens tchadiens de se connecter aux médias sociaux et aux applications de messagerie sans l’utilisation d’un VPN »

Les deux principaux opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs d’accès à Internet du Tchad, Tigo et Airtel, ont déclaré lors d’une audience publique que les récentes restrictions de l’accès à Internet étaient le résultat de directives du gouvernement. En effet, un représentant de l’ARCEP, l’autorité de régulation, a déclaré à la cour qu’ils avaient émis l’instruction suite à un ordre du ministère de la sécurité publique.

L’ISF estime que la situation n’a pas changé et qu’il y a toujours des interférences avec l’accès, les médias régionaux rapportant que les utilisateurs de médias sociaux dans le pays ont dû recourir à des VPN pour accéder aux sites de médias sociaux. Selon les tests, les connexions aux points d’extrémité de WhatsApp et de Facebook Messenger ont échoué, tandis qu’aucune réponse HTTP n’a été obtenue en testant les sites de nouvelles organisations comme la BBC ou CNN. 26 000 mesures individuelles fournissent des preuves techniques validées du ralentissement sélectif ou de l’étranglement des services internet par les opérateurs au Tchad. Parmi les plateformes touchées figurent les principaux réseaux de messagerie et de médias sociaux.

Lire aussi  Myanmar (Birmanie) : Carte SIM prépayée

Pour accéder aux médias sociaux et à la messagerie, il est donc préférable d’emporter un VPN.

Tigo Tchad

Tigo, de l’entreprise luxembourgeoise Millicom, a démarré ses activités en 2005 et est devenu le leader du marché au Tchad avec une part de 56 %. C’est le seul fournisseur à avoir lancé la 4G/LTE en 2014 sur 2600 MHz (B7) dans la capitale N’Djamena uniquement : carte de couverture 4G. Tigo Cash est un système de paiement populaire dans le pays.

Disponibilité

Les cartes SIM peuvent être achetées dans leurs agences appelées boutiques(carte). Ils y vendent 3 types de cartes SIM :

  • sIM ordinaire : cartes mini et micro pour 2G et 3G à 1000 CFA avec 500 CFA de crédit et 25 MB pour 60 jours
  • sIM 4G : en triple format (micro, nano et mini) pour la couverture 4G dans la capitale à 3000 CFA avec 300 Mo pour 7 jours
  • nano SIM : carte SIM au format nano à 2000 CFA avec 500 CFA de crédit

Pour l’enregistrement, vous devez présenter une pièce d’identité avec photo ou un passeport.

Des recharges de 100, 250, 500, 1000, 2000, 5000, 10000 et 30000 CFA valables de 30 à 365 jours selon la valeur sont disponibles dans toutes les rues. Pour recharger, composez *123*<code du coupon>#, pour vérifier le solde *100#.

Forfaits de données

Le tarif par défaut en dehors des forfaits est de 188,9 CFA par Mo.

Ils offrent ces forfaits de données appelés Forfaits Internet en 2G, 3G et 4G/LTE :

TempsDonnéesPrixActivation
1 heureillimitée50 CFA*3*150#
1 jour10 MB250 CFA*3*250#
1 jour200 MB500 CFA*3*500#
2 jours1 GB2000 CFA*3*2000#
3 jours30 MB600 CFA*3*600#
7 jours70 MB1200 CFA*3*1200#
7 jours1 GB2500 CFA*3*2500#
30 jours300 MO3000 CFA*3*3000#
30 jours1 GB7000 CFA*3*7000#
30 jours7 GO12 000 CFA*3*12000#
30 jours14 GO20 000 CFA*3*20000#
30 jours28 GO35 000 CFA*3*35000#
30 jours45 GO55 000 CFA*3*55000#
minuit -6h100 MB300 CFA*999*2#

Pour vérifier l’allocation de données, tapez *128#.

Lire aussi  Corée du Sud : Carte SIM prépayée

Pour les médias sociaux, ils offrent des forfaits combinés pour Facebook, WhatsApp et Viber :

  • 20 MB pour 1 jour : 200 CFA, activation : *3*200#
  • 100 MB pour 7 jours : 1000 CFA, activation : *3*1000#

Plus d’info

Airtel Tchad

Airtel (anciennement appelé Zain) et maintenant détenu par l’Indien Bharti Airtel est le deuxième fournisseur de téléphonie mobile du pays avec 43% de tous les utilisateurs. la 2G/GSM fonctionne sur 900 et 1800 MHz, la 3G/UMTS sur 2100 MHz.

la 4G/LTE a commencé à N’Djamena, Bongor, Moundou, Sarh, Tine et Amdjarass : carte de couverture.

Le système de paiement s’appelle Airtel Money.

Disponibilité

Une nouvelle carte SIM est vendue au prix de 1000-2000 F dans leurs boutiques(liste) et chez les revendeurs(liste). Pour l’enregistrement, il faut présenter une pièce d’identité (passeport par exemple).

Les recharges sont disponibles pour 200, 500, 1.000, 2.000, 5.000, 10.000 CFA et sont toutes valables pour 90 jours. Vérifiez le solde par *137#.

Vous pouvez prolonger la validité de votre carte SIM avec ‘Airtel4life’ :

  • pour 3 mois : 2000 CFA POUR 3 MOIS
  • pour 6 mois : 5000 CFA
  • pour 12 mois : 10 000 CFA

Pour prolonger, tapez *202*<nombre de mois>#.

Paquets de données

Leurs paquets de données sont appelés Forfaits:

TempsDonnéesPrixActivation
1 jour10 MB250 CFA*342*4*1#
15 MB350 CFA*342*4*2#
200 MB500 CFA*342*4*3#
500 MB1000 CFA*342*4*4#
1 GB1500 CFA*342*4*5#
2 jours1 GB2000 CFA*342*4*6#
3 jours25 MO600 CFA*342*4*7#
7 jours70 MB1200 CFA*342*4*8#
150 MB2000 CFA*342*4*9#
1.5 GB3000 CFA*342*4*10#
4 GB6000 CFA*342*4*11#
30 jours100 MO2000 CFA*342*4*12#
256 MO3000 CFA*342*4*13#
500 MO5000 CFA*342*4*14#
750 MB6000 CFA*342*4*15#
7 GO12 000 CFA*342*4*16#
14 GO35 000 CFA*342*4*17#
28 GO57 630 CFA*342*4*18#
45 GO205 000 CFA*342*4*19#
minuit -6h50 MO580 CFA*342*4*20#
200 MB1155 CFA*342*4*21#

Pour vérifier l’allocation de données, tapez *342*4#

forfaits 4G/LTE

Pour leur nouvelle 4G/LTE, ils offrent ces forfaits :

  • 1 GB pour 1 jour : 1500 CFA, activation : *342*4*5#
  • 4 GB pour 7 jours : 6000 CFA, activation : *342*4*9#
  • 14 GB pour 30 jours : 20,000 CFA, activation : *342*4*15#

Plus d’infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *